LEG: Langage d’encodage génétique

  • By WoutDLN
  • 14 November, 2014
  • Comments Off on LEG: Langage d’encodage génétique

Le ‘Langage d’encodage génétique’ (LEG, anciennement ‘HyperNietzsche Markup Language’, HNML) est une déclinaison du langage XML conçue pour encoder des manuscrits. Il permet d’encoder les caractéristiques matérielles de l’écrit, comme la couleur, le type d’instrument d’écriture utilisé, le type d’alphabet, ainsi que les processus génétiques de l’écriture, comme l’ajout, la rature, la surcharge. Il dispose en outre d’un ensemble de balises pour marquer les interventions de l’éditeur scientifique dans le cas d’une édition critique des manuscrits, comme la résolution des abréviations, les corrections orthographiques, les commentaires. Les caractéristiques principales du LEG sont: la simplicité, qui permet de maîtriser l’extrême complexité des phénomènes génétiques, où chaque mot ou même chaque lettre est susceptible d’être encodé; la capacité de gérer des structures imbriquées, ce qui est indispensable pour encoder les procédés de révision présents dans les manuscrits des écrivains quand, par exemple, un mot souligné a été ensuite remplacé par un autre mot souligné et écrit avec une encre différente; et la possibilité d’encoder les strates d’écriture, c’est-à-dire de marquer un ensemble de modifications génétiquement liées qui appartiennent à la même phase de révision ou à la même campagne d’écriture (D’Iorio 2010, 52 note 7).

Related entries

Comments are closed.