vertatur

Vertatur Parfois appelé ainsi, c’est le signe de retournement utilisé lorsque un caractère (en plomb) était tête bêche. Il en existe plusieurs formes […]. La plus ancienne, attestée du temps de Plantin […], est la plus répandue. Mais une autre forme, une sorte de 3 cursif à l’envers (et parfois de 3, mais cette forme était déconseillée pour éviter justement la confusion avec le chiffre) était plutôt en usage en France. Il en existe diverses autres variantes dans certains pays (André 1998, 54-44; includes images of symbols).

Related entries

Tags:

Leave a Reply